cyclique


cyclique

cyclique [ siklik ] adj.
• 1679; écrivain cyclique 1578; de 1. cycle
1Relatif à un cycle astronomique, chronologique. Comète cyclique, dont l'orbite est elliptique.
2Qui se reproduit à intervalles réguliers. périodique. Retour cyclique d'un phénomène. Adv. cycliquement .
3Littér. D'un cycle littéraire. Poèmes cycliques. Mus. Œuvre cyclique, où un thème reparaît dans chaque mouvement.
4Chim. Molécule cyclique : molécule organique qui forme une chaîne fermée. ⇒ alicyclique. Le benzène, molécule cyclique (aussi hétérocycle) .

cyclique adjectif (latin cyclicus) Qui revient à intervalles réguliers, se reproduit selon un cycle : Les crises cycliques de l'économie. Médecine Se dit d'une maladie qui, en l'absence de traitement, passe par des étapes successives régulières, que l'on peut prévoir dès l'apparition des premiers signes. Musique Se dit d'une forme musicale dont la construction est subordonnée à un thème qui apparaît dans chacun des épisodes constituant l'œuvre. ● cyclique (expressions) adjectif (latin cyclicus) Groupe cyclique, groupe monogène d'ordre fini. Fleur cyclique, fleur dont les verticilles forment des couronnes concentriques portant le même nombre n de pièces, mais décalées de 1/2n tour, de sorte que par exemple une étamine s'insère en face de l'intervalle entre deux pétales, etc. Composé cyclique, composé organique à chaîne fermée. Impédance cyclique, impédance intervenant dans le schéma monophasé équivalant à un système polyphasé équilibré. Point cyclique, chacun des deux points du plan projectif de coordonnées (1, i, 0) et (1, − i, 0).

cyclique
adj.
d1./d Relatif à un cycle (astronomique, chronologique, etc.).
d2./d Qui se reproduit suivant un cycle.
PHYS Transformations cycliques.
MED Maladie cyclique, dont l'apparition dans une population (ou l'évolution chez un individu) est marquée par des phases bien déterminées (ex.: le paludisme).
|| Qui se reproduit à intervalles réguliers. Phénomènes cycliques.
ECON Crise cyclique.
d3./d BOT Fleur cyclique, dont les divers éléments (sépales, pétales, étamines, carpelles) sont disposés en cercles concentriques. Ant. acyclique; spiralé.
d4./d CHIM Composé cyclique, dont la molécule renferme un ou plusieurs cycles.
d5./d LITTER Relatif à un cycle littéraire. épopées cycliques.

CYCLIQUE, adj.
A.— Qui concerne un cycle astronomique :
1. ... la précession des équinoxes suit une loi cyclique et rétablit une situation céleste identique tous les 26 000 ans environ.
Divin., 1964, p. 185.
B.— P. anal. Qui se reproduit périodiquement et selon un même processus.
1. [La périodicité se situe dans le temps] Crise, phénomène, renouvellement cyclique. Envisagé sous son aspect dynamique, le tourisme est essentiellement une migration cyclique, annuelle. Les vacanciers qui élisent un habitat temporaire reviennent à leur domicile habituel (DEFERT, Pol. tour. Fr., 1960, p. 39) :
2. Il [Nietzsche] adopte, avec la notion de l'éternel retour, une physique de l'univers, mais d'une telle ampleur, mais d'une telle éternité, que le mouvement circulaire, cyclique (...) réinstaure au sein de la physique même la portée métaphysique qu'il cherchait.
DU BOS, Journal, 1924, p. 27.
En partic.
a) ÉCON. Les fluctuations cycliques de l'activité économique (Univers écon. et soc., 1960, p. 4810).
Rem. On rencontre ds la docum. le composé anti-cyclique. Destiné à parvenir ou à lutter contre une crise. Politique anti-cyclique (ibid.).
b) MÉD. Albuminurie cyclique. Folie cyclique. Synon. folie circulaire (cf. circulaire1 A 3 d). Il semblait que ce fut chez lui [Édouard] une affection cyclique qui le saisissait tous les trois mois (DRUON, Louve Fr., 1959, p. 241).
Emploi subst. Un cyclique (cf. cyclothyme s.v. cyclothymie, cyclophrène s.v. cyclophrénie). [Le médecin à l'interne] Mais ses frasques [d'Arthur] reviennent à intervalles réguliers : fâcheux indice! Je me méfie des cycliques (H. BAZIN, Tête contre murs, 1949, p. 62). Celui-là réfère sa distinction du schizophrène et du cyclique aux maladies de l'appareil glandulaire (J. VUILLEMIN, Être et trav., 1949, p. 156).
P. ext. Qui se déroule selon un processus invariable du stade initial au stade final. On peut, en se basant sur l'évolution, admettre des maladies cycliques, dont la durée est assez fixe et se trouve déterminée par une succession régulière de phénomènes morbides (G.-H. Roger ds Nouv. Traité Méd., fasc. 1, 1926, p. 85).
2. [La périodicité se situe dans l'espace] BOT. Elle [la fleur] est au contraire de disposition cyclique chez la plupart des Angiospermes (PLANTEFOL, Bot. et biol. végét., t. 2, 1931, p. 462).
C.— P. méton. Qui appartient à un cycle. L'histoire de tous les éléments cycliques de l'écorce est empreinte de leurs relations avec l'oxygène libre (VERNADSKY, Géochim., 1924, p. 50). [Les] grandes périodes cycliques (excitation et dépression) de la neurotonie alternante (MOUNIER, Traité caract., 1946, p. 175).
D.— P. ext.
1. Dans le domaine de l'expr. artistique ou littér. Centré sur un thème (ou un personnage) qui apparaît tout au long d'une œuvre littéraire ou musicale. La forme cyclique (...) consiste à faire d'un thème bien choisi, l'aliment de tous les morceaux qui forment l'ensemble d'une œuvre (D'INDY, Wagner, 1930, p. 50) :
3. Exprimer l'humanité dans une espèce d'œuvre cyclique; la peindre successivement et simultanément sous tous ses aspects, histoire, fable, philosophie, religion, science (...); voilà de quelle pensée (...) est sortie la Légende des siècles.
HUGO, La Légende des siècles, t. 1, 1859, p. 12.
Emploi subst. masc. plur. Cycliques. Auteurs des poèmes épiques posthomériques ayant trait notamment à la guerre de Troie et aux légendes thébaines et dont l'ensemble constitue le cycle (cf. cycle1 III) grec :
4. Celui-ci [Quintus], dans la simplicité un peu crue et toute brusque où il nous présente ce sentiment [d'Achille pour Penthésilée], aurait donc été plus primitif en quelque sorte que les poëtes qui en avaient autrefois parlé; il serait plus homérique que les cycliques eux-mêmes.
SAINTE-BEUVE, Ét. sur Virgile, 1857, p. 353.
2. CHIM. Dont la molécule renferme une ou plusieurs chaînes fermées. Carbure cyclique; composé cyclique.
P. ext.
a) Série cyclique. ,,Ensemble des corps possédant au moins une chaîne fermée ou un noyau`` (DUVAL 1959). Synon. série aromatique.
b) Structure cyclique. La structure cyclique des sucres (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 608).
Rem. 1. Cyclique entre comme 2e élément de compos. dans la formation de termes chim. de : acyclique, carbocyclique (ou homocyclique), hétérocyclique, polycyclique. 2. On rencontre ds la docum. a) Cycliquement, adv. Périodiquement. Cet éloignement farouche qui exilait les deux hommes [un Russe et un Espagnol] aux confins du monde s'aggravait cycliquement de l'hostilité entre leurs deux pays (MORAND, Folle amour., 1956, p. 10). b) Cyclisme, subst. masc. ) Le fait de participer à un processus cyclique (cf. supra B). Le soleil (...) la [l'eau] force à un cyclisme perpétuel (PONGE, Parti pris, 1942, p. 41). ) (Procédé consistant à donner à une œuvre un) caractère cyclique (cf. supra D 1). Des traces fort apparentes du cyclisme des anciennes suites se relèvent au cours de ces compositions (LA LAURENCIE, Éc. fr. violon, 1922, p. 95). Il convient de voir dans le cyclisme une application du système de la variation (...) le cyclisme (...) principe imaginé à priori dans le but d'assurer « l'unité des compositions » (LA LAURENCIE, Éc. fr. violon, 1924, p. 157).
Prononc. et Orth. :[siklik]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1. 1583 cyclique escrivain [cyclicus scriptor HOR. Art Poét. 136] « poète épique qui racontait les légendes des temps héroïques » (Satires d'Horace ds DELB. Rec. d'apr. DG); 1752 poète cyclique « qui écrit de petits ouvrages en vers » (Trév. Suppl.); poème cyclique « petit ouvrage en vers, vaudeville » (ibid.); 2. 1679, 15 mai « qui se rapporte à un cycle astronomique » (Journal des savants, ibid.); 3. 1918 chim. (V. V. RICHTER, Traité Chim. Org. t. 2 : série cyclique). Empr. au lat. class. cyclius « du cycle épique » et « périodique (d'une maladie) ». Fréq. abs. littér. :65.

cyclique [siklik] adj.
ÉTYM. 1679; écrivain cyclique, 1578; de 1. cycle.
1 Relatif à un cycle astronomique, chronologique. || Année cyclique.
1 La lune est (…) à la fois mesure du temps et promesse explicite de l'éternel retour. L'histoire des religions souligne le rôle immense que joue la lune dans l'élaboration des mythes cycliques. Mythes du déluge, du renouveau, liturgies de la naissance et de la croissance, mythes de la décrépitude de l'humanité s'inspirent toujours des phases lunaires.
Gilbert Durand, les Structures anthropologiques de l'imaginaire, p. 337.
2 Cour. Qui se reproduit à intervalles réguliers. Périodique. || Phénomènes cycliques. || Crise cyclique. Méd. (vx). || Folie cyclique.N. || Un, une cyclique : malade dont les crises ont lieu à intervalles réguliers.
3 Didact. Qui manifeste un cycle, fonctionne selon un, des cycles.
Sc. Relatif à un système ramené à son état primitif après avoir subi une série de changements.
Qui se développe selon un processus invariable. || Maladie cyclique, dont on peut prévoir chaque étape.
Math. || Courbe cyclique, obtenue en coupant une courbe du second degré par une sphère.
Chim. || Série cyclique : ensemble des composés organiques dont la molécule contient au moins une chaîne fermée (opposé à acyclique). 2. Cyclo-. || Composé cyclique à deux chaînes fermées ( Bicyclique). || Hydrocarbure cyclique saturé. Cyclane.
4 Littér. D'un cycle littéraire. || Poèmes cycliques. || Personnages cycliques, qui réapparaissent dans un cycle littéraire.N. m. plur. || Les cycliques : auteurs ayant écrit après Homère sur la guerre de Troie ou sur les légendes de Thèbes.
Mus. || Œuvre cyclique, où un thème reparaît dans chaque mouvement.
2 Ce morceau de musique qui dure depuis un certain temps, ou même depuis le début de la soirée, est une sorte de rengaine à répétitions cycliques, où l'on reconnaît toujours les mêmes passages à intervalles réguliers.
A. Robbe-Grillet, la Maison de rendez-vous, p. 64.
CONTR. Acyclique.
DÉR. Cyclicité, cycliser.
COMP. Acyclique, alicyclique, anticyclique.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • cyclique — CYCLIQUE. adj. des 2 g. Il se dit Des Poëtes qui composent de petits ouvrages, tels que les chansons. Il se dit aussi des Poésies mêmes …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • cyclique — (si kli k ) adj. 1°   Terme d astronomie. Qui se rapporte à un cycle. Chronologie cyclique, chronologie fictive qui, au lieu d être historique, repose sur des cycles astronomiques ou autres 2°   Terme d antiquité grecque. Poëtes cycliques, ceux… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Cyclique — Cycle Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Le mot cycle (du latin cyclus : cercle) est employé dans plusieurs domaines. Il peut s agir d une suite de phénomènes se renouvelant. Sommaire… …   Wikipédia en Français

  • cyclique — cyclic, cyclical англ. [си/клик], [си/кликл] cyclique фр. [сикли/к] циклический …   Словарь иностранных музыкальных терминов

  • CYCLIQUE — adj. des deux genres T. d Antiquité grecque. Il se dit Des anciens poëtes grecs qui ont raconté, dans une série de petits poëmes, appelée Cycle ou Cercle épique, l histoire des temps fabuleux et celle de la guerre de Troie. Les poëtes cycliques.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CYCLIQUE — adj. des deux genres T. d’Antiquité grecque Qui a rapport au cycle épique. Poèmes cycliques. Les poètes cycliques …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Groupe Cyclique — En mathématiques et plus précisément en algèbre, un groupe cyclique est un groupe de cardinal fini dans lequel il existe un élément a tel que tout élément du groupe puisse (en notation additive) s exprimer sous forme d un multiple de a. Sa… …   Wikipédia en Français

  • Groupe cyclique — En mathématiques et plus précisément en algèbre, un groupe cyclique, ou ce qui est équivalent[1], un groupe monogène, est un groupe dans lequel il existe un élément a tel que tout élément du groupe puisse (en notation additive) s exprimer sous… …   Wikipédia en Français

  • Nombre cyclique — Un nombre cyclique, ou nombre phénix, est un entier dont les permutations circulaires des chiffres correspondent aux multiples du nombre. Le plus connu est 142857: 142857 × 1 = 142857 142857 × 2 = 285714 142857 × 3 = 428571 142857 × 4 = 571428… …   Wikipédia en Français

  • Code Cyclique — En mathématiques et en informatique, un code cyclique est un code correcteur linéaire. Ce type de code possède non seulement la capacité de détecter les erreurs, mais aussi de les corriger sous reserve d altérations modérée. Les mathématiques… …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.